La Startup Mafia en Afrique

Depuis 2016 environ,les rapports d’investissements disent que le capital vers les startups africaines explose.On parle de plus de 500 millions de $.C’est une vaste farce. Ce qui explose c’est le capital vers les intermédiaires.

Peu de startups africaines ont vu ce capital passer. Il est de notre devoir de jeunes entrepreneurs d’agir dans l’intérêt général contre ceux qui prennent en otage la jeunesse africaine et ses rêves par égoïsme et intérêt.

Combien de fois j’ai vu des jeunes entrepreneurs à l’agonie pourtant censés être ”accompagnés” par des organismes financés à coup de millions par des bailleurs de fonds locaux et étrangers.

Combien de fois les ”business angels” africains ont reçu des fonds et ne les ont pas redistribués aux Startups africaines?Tout est question d’image, de titres, de belles photos, tandis que le talent et la jeunesse meure et souffre en silence.Victime de ces bourreaux qu’elle prenait pour ses alliés.

Je ne crois plus qu’en la création de structures d’accompagnements par des jeunes entrepreneurs africains pour les jeunes entrepreneurs africains, s’il le faut avec des partenaires étrangers.

Ma voix ne saurait rester silencieuse face à ce qui me semble être une injustice.

Je fais le constat amer de ces intermédiaires qui écument tous les forums avec le mot “Afrique” et le mot “technologie” afin de jouer le rôle de passerelle entre une jeunesse qui ne peut s’offrir un billet d’avion et un univers des fonds d’investissement trop paresseux pour aller chercher les talent où ils se trouvent.

Si vous croyez aux jeunes africains, allez vers eux directement ou choisissez bien vos intermédiaires.

William Elong

ELONGWILL
Posts created 25

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut